Comparatif des meilleures solutions contre les oiseaux

Les oiseaux sont des porteurs de maladies très connus. Ils peuvent aussi s’attaquer aux cultures, autant dans un jardin que dans un potager ou dans un champ. Afin de se débarrasser des oiseaux, il existe diverses solutions dont la majorité consiste à les éloigner sans les agresser. Grâce à ce guide d’achat et comparatif, vous pourrez découvrir sans perte de temps LA solution qui correspond le mieux à vos attentes.

Les oiseaux et les pigeons

Dans le monde, plus de 9 000 espèces d’oiseaux sont identifiées et reconnues. Certains pays regroupent plus de variétés que d’autres, surtout à cause du climat favorable à leur prolifération. Au niveau du genre, il y a les oiseaux de mer et de terre avec des tailles différentes.

Concernant les pigeons, ils sont présents partout, mais surtout en ville. C’est pour cette raison qu’il n’est pas rare qu’ils envahissent les balcons, la rue, ainsi que les jardins. De base, cette espèce se nourrit essentiellement de graines et de fruits. Désormais, elle se nourrit de tout et n’importe quoi qu’elle puisse trouver.

Conscients des dégâts qu’ils peuvent causer, nous sommes aujourd’hui beaucoup à vouloir les éloigner de nos plantations et maisons. Les besoins s’arrêtent le plus souvent là, ne voyant pas d’intérêt à nous en débarrasser définitivement. Vivement, c’est possible.

Les meilleures solutions anti oiseaux en 2021

Ses solutions pour éloigner les oiseaux ont fait leurs preuves. Elles se déclinent par leur rapport qualité prix au top.

BEAPHAR – Spray anti-picage,...
KADAX Corbeau Noir en...
Queenmew Dispositif...
Fat and Cholesterol Don’t...

Pourquoi se protéger contre les oiseaux ?

Pour préserver les récoltes

Dans les champs et les plantations, il n’y a pas que les rongeurs qui sont responsables de la destruction massive des aliments. Les oiseaux y sont aussi pour quelque chose, puisqu’ils se nourrissent des graines et des fruits disponibles aux alentours.

Pour eux, il s’agit de leur garde-manger, donc, difficile de les retenir et de les surveiller à longueur de journée. Au lieu d’utiliser des fumigènes ou des produits chimiques, les agriculteurs préfèrent se servir de différents pièges inoffensifs.

Par exemple, l’épouvantail est un grand classique. Ce mannequin factice fait peur aux oiseaux, car ils penseront qu’il s’agit d’un véritable prédateur. En revanche, ce sont des volatiles intelligents et ils peuvent s’accoutumer au fur et à mesure que le temps passe. En addition, il y a également les bandes anti pigeons, les répulsifs ultrasons et d’autres solutions plus écologiques et sans danger.

Les oiseaux transmettent des maladies

Très peu le savent, mais les oiseaux communs transmettent également des maladies à l’homme. Selon les espèces, ils peuvent provoquer des symptômes graves.

Ainsi, lorsqu’un lieu commence à être infesté d’oiseaux, il est préférable de s’en débarrasser pour éviter tout danger potentiel. La plupart des maladies viennent des déjections de ces volatiles. Les vapeurs des excréments peuvent être inhalées par les hommes dans la plupart des cas. La transmission peut également se faire à travers un contact avec les plumes d’un oiseau infecté. Dans des cas rares, les maladies se trouvent dans les nids.

Pour citer quelques exemples de maladie, il y a la salmonellose, la psittacose ou la très connue grippe aviaire. Tous ces risques sur la santé peuvent également provoquer des infections gastro-intestinales, une septicémie ou encore une fièvre paratyphoïde.

Selon les espèces, les oiseaux ont également des parasites. Ces derniers sont responsables des éruptions allergiques cutanées qui peuvent provoquer des infections si elles ne sont pas traitées à temps. Parmi les plus communs, il y a la tique du pigeon, l’acarien, l’ectoparasite ou le pou rouge.

Les oiseaux peuvent rapidement devenir envahissants

Même si les oiseaux peuvent être agréables pour certains, ils représentent de véritables désagréments pour d’autres. Par exemple, les oiseaux du jardin salissent facilement les espaces de vie.

Ils s’installent dans les toitures, créent des nids et répandent leur excrément sur le toit, le sol, le balcon, etc. Une façon de vivre qui représente un véritable problème au niveau de l’hygiène. Le phénomène est amplifié lorsqu’il s’agit d’une colonie entière qui s’installe à la maison.

De même, certaines chauves-souris peuvent également y élire domicile, ce qui est loin d’être agréable. Mais de nos jours où toute vie est importante, les tuer donne mauvaise conscience. Sans oublier que certaines espèces sont protégées. À la place, il vaut mieux essayer les solutions inoffensives, efficaces sur le long terme.

Comment choisir un répulsif anti oiseaux ?

En fonction de l’espace à protéger

Les besoins ne sont pas les mêmes en fonction de l’espace à protéger. Selon la surface totale, il est important de trouver le répulsif idéal afin d’être le plus efficace possible. Sur un balcon, par exemple, un petit modèle suffira amplement. Les pigeons de ville s’éloignent facilement à l’aide d’un ruban réfléchissant ou d’un petit répulsif à ultrason.

Dans un jardin et un potager, un épouvantail immobile suffira amplement. Bien entendu, si vous souhaitez couvrir tout un champ, il faudra un dispositif beaucoup plus puissant. L’usage à la fois d’un effaroucheur et d’un boîtier sonore sera sans doute utile pour éloigner tous les nuisibles.

En fonction de la portée

Un répulsif oiseau ultrason doit avoir une bonne portée afin de protéger les environs. Au minimum, en ville, une portée de 10 m2 est recommandée pour éviter qu’ils ne rôdent aux alentours des fenêtres et des portes. En revanche, optez plutôt pour une portée qui va jusqu’à 100 m2 dans un espace large et développé.

Concernant les bandes holographiques, il faut savoir qu’il faut une longueur d’au moins 20 mètres pour qu’elles soient efficaces. Autour des potagers, cette longueur doit être de 50 mètres au minimum pour pouvoir être utile. Lors de l’achat, optez pour une version vendue en rouleau de plusieurs mètres. Selon vos besoins, elle pourra se couper et ainsi s’adapter à l’espace que vous souhaitez protéger.

En fonction des options supplémentaires

Plus le répulsif aura différentes fonctionnalités, plus il sera performant. Par exemple, il est préférable de choisir un modèle réglable. S’il s’agit d’un répulsif ultrason, c’est la fréquence qui est importante. De ce fait, vous pourrez le modifier selon l’espèce animale à faire fuir. De même, le volume doit être réglable sur les dispositifs sonores.

Concernant les épouvantails gonflables, un modèle connecté est beaucoup plus pratique. Plus précisément, il vaut mieux qu’il soit possible à contrôler à distance depuis un smartphone. Une application mobile pourra aider à régler son temps d’utilisation ou de programmer en avance la plage horaire afin d’économiser la batterie.

En fonction de l’autonomie

Ce ne sont pas tous les répulsifs qui sont concernés par ce critère. Par exemple, un épouvantail fixe en bois n’aura pas besoin d’être alimenté. En revanche, un épouvantail gonflable aura besoin d’être relié à un branchement électrique. Cela permettra au système de soufflerie de fonctionner en permanence pour gonfler la structure.

Concernant les bandes réfléchissantes anti pigeon, malgré qu’il n’y ait pas besoin d’une prise électrique, il est nécessaire qu’il y ait du soleil. En effet, elles ne fonctionneront pas sans lumière. La lumière des réverbères ou des ampoules à la maison assure cette fonction la nuit.

Concernant le répulsif à ultrason, il peut s’alimenter via des piles, une batterie ou le soleil. Les piles se déchargent assez vite et cette solution n’est pas recommandée. Il faudra en racheter en permanence, ce qui est loin d’être écologique. Concernant la batterie, il faudra la recharger dès qu’elle sera à plat, mais c’est une solution plus rentable. Le soleil est également une bonne source pour faire des économies d’énergie sur le long terme.

Les solutions pour lutter contre ces volatiles sont nombreuses, à vous de trouver celle qui vous correspondra le plus. Entre les épouvantails, les répulsifs à ultrasons et les bandes réfléchissantes, faites un choix efficace et économique grâce à ces conseils d’achat.

Les solutions anti oiseaux en promo

Afin de réduire le total de vos achats, voici quelques solutions anti oiseaux actuellement à prix réduit.

BEAPHAR – Spray anti-picage,...
BEAPHAR – Spray stop poux...
Scritch scratch dip clapote !
5 Pcs Moulins à Vent...

Quelles solutions contre les oiseaux utiliser ?

Les épouvantails

Très connus dans les films, les épouvantails restent un classique pour se débarrasser de ces volatiles. Ce mannequin factice a pour objet de les faire peur. Il ressemble à un être humain, donc à un prédateur, puisqu’il possède un visage avec des vêtements.

À part le modèle classique, il existe aussi la version gonflable et électronique. Beaucoup plus efficace que le traditionnel, elle est plus imposante au niveau de la taille. En fait, elle fonctionne grâce à un système de soufflerie qui fait bouger la structure dans tous les sens.

L’avantage, c’est qu’il n’y a pas besoin de changer l’emplacement régulièrement. En effet, les oiseaux finissent par s’habituer rapidement à un épouvantail immobile. Sur cette version, les mouvements sont espacés ce qui leur évite de s’accoutumer. Afin d’accentuer le réalisme, il est possible qu’elle émette également un son ou un bourdonnement.

Verdemax Épouvantail...
Samantha 4 Pièces...
Springday 8 disques repulsifs...

Les effaroucheurs visuels

Comme les épouvantails, les effaroucheurs visuels reprennent la forme d’un prédateur. Les plus connus sont ceux en forme d’animaux, comme le chat. Grâce à la silhouette du dispositif, les oiseaux auront peur. De plus, les fabricants utilisent un matériau réfléchissant au niveau des yeux. Dès qu’il y a un peu de lumière, les yeux du félin s’illuminent pour plus de réalisme.

Les cerfs-volants existent également. Toujours en forme de prédateur, ils bougent en permanence dans le ciel. Toutefois, difficile de le faire fonctionner lorsqu’il n’y a pas de vent. Cependant, ils restent une solution efficace et à moindre coût.

Sachez que les effaroucheurs visuels doivent changer de place régulièrement. Sans cela, les oiseaux blancs finiront par s’y habituer et la tactique ne sera plus efficace.

Ncheli 5 pcs Moulin à Vent...
Comius Sharp Répulsif...
[2021 Nouveau]Everenty...

Les bandes réfléchissantes

Les rubans anti oiseaux figurent parmi les solutions les plus économiques et faciles à installer. Il s’agit tout simplement d’une bande holographique qui réfléchit la lumière du soleil ou des lampes extérieures.

Au niveau de l’installation, il suffira de les suspendre à une branche d’arbre. S’il n’y en a pas autour de l’espace que vous souhaitez protéger, il est possible d’en accrocher à des piquets plantés dans le sol. Actuellement, les rubans réfléchissants se posent un peu partout, même au beau milieu d’un champ. Cette solution reste très esthétique et ne prend pas de place.

Pour booster l’efficacité, n’hésitez pas à accrocher des éléments bruyants dessus. Comme des clochettes qui feront le bruit de certains prédateurs. Sur des modèles plus sophistiqués, il est également possible que le matériau de fabrication en lui-même en fasse. Au moindre mouvement du vent, les bandes produisent un bourdonnement particulier.

HQdeal Bande Anti...
INTVN Bande Répulsive Anti...
Sprießen Lot de 2 Rouleaux...

Le répulsif ultrason

Idéal pour se débarrasser de plusieurs nuisibles en même temps, l’appareil ultrason anti oiseaux est très efficace. C’est un dispositif qui émet un son ultra aigu, mais qui ne dérange pas les êtres humains. Son objectif ? Perturber le système auditif des volatiles afin de les éloigner le plus possible de lieu à protéger.

Il faut savoir que malgré cela, cet appareil ne blesse pas et ne tue pas les oiseaux. Il engendre tout simplement un inconfort auditif. Par ailleurs, cette solution marche sur de nombreuses espèces d’oiseaux, mais aussi sur certains rongeurs pour plus de polyvalences.

ISOTRONIC anti-oiseaux et...
ISOTRONIC® Répulsif...
Répulsive Chat-Yokiss Solaire...

Les dispositifs sonores

Comme son nom l’indique, cette solution utilise le son pour faire fuir les oiseaux. Contrairement à un répulsif ultrason, ici, le bruit est bien audible par les humains et les autres animaux. Selon la puissance du dispositif, il fait l’objet d’une réglementation.

En effet, il est important de ne pas déranger le voisinage, en particulier si vous le faites fonctionner toute la journée et toute la nuit. Avant d’en acheter, il est important de connaître les règlementations en vigueur dans votre communauté.

Par ailleurs, les modèles les plus perfectionnés peuvent avoir plusieurs sons différents. Plus précisément, il existe de nombreuses variétés qu’il est possible d’interchanger. De ce fait, les oiseaux auront moins de chances de s’habituer au cri provoqué par l’appareil.

Une radio peut également faire l’affaire. Le son donnera l’impression d’avoir une présence humaine juste à côté, ce qui créera une illusion parfaite. Encore une fois, il faudra changer de temps à autre ce que la radio envoie, mais surtout, il ne faut pas déranger les voisins.

MultiSound BS-20L Répulsif...
Retro RUSP1 RÉPULSIF Pigeons...
Bilinli Répulsif pour Animaux...

Les produits avec de fortes odeurs

Parmi les autres astuces plutôt atypiques, il est possible de suspendre des filets de harengs. Ce poisson dégage une très forte odeur qui déplait fortement aux oiseaux. Toutefois, l’odeur finit par se dissiper, en particulier si vous laissez le filet de hareng dehors.

Dans le même style, utilisez de l’huile de cade. Trouvable en pharmacie, cette huile essentielle dégage également une forte odeur qu’ils ne supportent pas. Afin d’avoir un résultat optimal, il suffira d’utiliser un chiffon imbibé de cette huile. Comme c’est un tissu, posez-le tout simplement sur une branche.

Enfin, l’anthranilate de méthyle est un répulsif chimique à vaporiser sur les plantes. Respectueux de l’environnement, c’est un produit qui se trouve dans les jardineries. Il est inoffensif contre les oiseaux, puisqu’il dépose tout simplement une odeur et un goût désagréable sur les plantes.

Les pics et les filets

L’ensemble de ces deux méthodes empêchent les oiseaux de s’installer définitivement, donc, de créer un nid. La première consiste à installer des pics anti pigeons en plastique qui pointent dans tous les sens. À cause d’eux, impossible d’utiliser les poutres et les gouttières en guise de perchoir. En addition, vous pouvez acheter des morceaux de grillage à placer au niveau des conduits d’aération.

Si vous avez plus de surface à couvrir, le filet anti oiseaux est une méthode plus efficace. Il peut se poser directement par-dessus un arbre. Toutefois, il est aussi possible d’utiliser des piquets afin de le maintenir en place. En plus des volatiles, cette alternative protègera également d’autres animaux afin d’éviter qu’ils ne se faufilent à l’intérieur.

IN-OV - 3 Metres - Kit...
ONECE 3.3 Mètres Pointes...
Pic anti pigeons 5 mètres de...

Les pièges

En dernier lieu, il est possible d’avoir recours à des pièges. Si toutes les solutions sont finalement inutiles, c’est tout ce qu’il reste à faire. Par exemple, vous pouvez essayer d’attirer les oiseaux dans une cage, avec une porte qui se referme derrière lui. Il existe également les pièges en tunnel, avec une ouverture très large, mais entourée de pics qui les empêcheront de sortir.

Cependant, le piège ne pourra pas se faire en une journée. De préférence, il vaut mieux appâter l’animal avec de la nourriture, mais toujours à un endroit précis. Ainsi, il sera en mesure de s’habituer à cette place et il sera plus facile de l’attraper. Après une semaine, vous pourrez placer à manger dans le piège, afin de le capturer facilement.

La meilleure chose à faire après sera de relâcher les oiseaux dans un parc animalier ou dans la forêt. Ce sont des animaux utiles pour l’écosystème, d’où l’intérêt de les préserver.

Piège à fil pour Rat,...
AVANI EXCHANGE Piège Vivant...
Europarm - Piège rond pour...

Les répulsifs fait-maison

En dehors des pièges vendus dans le commerce, il existe également les solutions que vous pouvez fabriquer à la maison. Le recyclage est une bonne méthode afin de réutiliser les objets que vous avez déjà en votre possession.

Par exemple, vous pouvez utiliser une vieille boîte de conserve. Il suffira de retirer le papier, afin de ne garder que l’aspect brillant de la boîte. Faites passer un fil à l’intérieur et n’hésitez pas à le suspendre à un arbre afin de réfléchir la lumière. La même technique marche également avec de vieux CD et des bandes de papier aluminium.

La vie des oiseaux

Le cycle de vie des oiseaux

La vie d’un oiseau dure généralement de 2 à 3 ans, mais les plus grandes espèces peuvent vivre de 10 à 30 ans. Cependant, cette espérance de vie est rarement atteinte.

Lors de la période d’incubation de l’œuf, le parent s’assoit dessus pour le garder au chaud. À la naissance, tous les nouveau-nés sont appelés les oisillons. En dehors de certaines espèces exceptionnelles, la plupart d’entre eux restent dépendants de leur parent pour se réchauffer et s’alimenter. C’est seulement après quelques semaines qu’ils commencent à se débrouiller d’eux-mêmes.

Généralement, cette période de naissance se passe durant l’été. Après cela, les oiseaux migrent en automne, pour ceux qui le font, mais ce ne sont pas toutes les espèces qui ont recours à cette pratique.

Une nouvelle parade nuptiale s’en suit et commence à la fin de l’hiver jusqu’au printemps. Après cela, les parents construisent un nouveau nid, où la femme est la responsable de l’achèvement de celui-ci. La femelle pondra alors les œufs, attendra qu’ils éclosent et le cycle recommence.

Où dorment les oiseaux ?

Le lieu où dort un oiseau dépend surtout de sa taille. Lorsqu’il fait un somme, il ne dort pas, mais il se perche. Peu importe l’espèce, le but est de toujours se réfugier dans un endroit au chaud et en sécurité. Plus l’oiseau est petit, plus il se réfugie en hauteur afin d’éviter les chats et les autres prédateurs comme la chouette.

Ainsi, la plupart du temps, les oiseaux s’endorment en haut des arbres. Mais pas n’importe lesquels, puisqu’il faut un feuillage dense. Les plus grands oiseaux peuvent dormir sur une simple branche, au sol, ou même sur l’eau. En hiver, ils peuvent se réfugier dans les nichoirs installés par les humains.

Toutefois, il faut savoir qu’un oiseau ne dort jamais vraiment. À cause des prédateurs, ils ont la capacité de rester informer sur tout ce qui se passe aux alentours, dans n’importe quelle situation. Ils dorment donc avec un œil ouvert, toujours en alerte et bien éveillé.

Comment bien utiliser les répulsifs anti oiseaux ?

L’efficacité des répulsifs anti oiseaux n’est pas la même selon le type de dispositif. Certains marchent bien sur des oiseaux chanteurs, mais n’auront aucun effet sur un pigeon voyageur par exemple. Dans tous les cas, il faut savoir que les oiseaux sont intelligents et ils finissent par s’accoutumer.

Ainsi, le mieux est d’alterner entre les diverses solutions qui existent sur le marché. Les répulsifs marchent mieux lorsqu’ils sont combinés entre eux. N’hésitez pas à utiliser une méthode sonore avec une méthode visuelle afin de décupler les effets. L’emplacement est tout aussi important pour bien les utiliser.

Il faut les mettre dans les endroits stratégiques, là où il y a le plus d’oiseaux qui voltigent. Comme les toits, à la porte, sur les balcons ou autour du potager. De plus, changez l’emplacement régulièrement évite à ces volatiles de s’habituer.

La portée doit également être prise en compte, en particulier pour les appareils sonores. Au niveau des visuels, il vaut mieux les placer au soleil pour qu’ils reflètent la lumière. Pour les épouvantails, les gonflables et électroniques fonctionnent mieux que les mannequins classiques en bois, avec des vêtements.

Dernière mise à jour KillMoustik le 03 août 2021